A découvrir, Sous le Pommier

Crédits Photos : Sous le Pommier

Une gamme garantie zéro : fongicides, insecticides, herbicides et pesticides ! Qui n’est pas étiquetée bio, qui souhaite pérenniser le patrimoine, la réserve génétique des fruits, les savoir-faire, et être garants de la biodiversité ? Oui c’est possible et c’est « Sous le Pommier » qui le propose.

Son histoire a débuté en Bretagne, par un pari fou, osé, mais porteur. Tenter une folie, une production française 100% naturelle de la terre au verre.

A l’image un peu de la permaculture, et parce qu’ils sont convaincus que le bio n’est pas la réponse à tout, ces pomiculteurs ont opté pour une gestion intelligente de leur verger. Désherbage par mouton, nids d’oiseaux insectivores, plantation de haies ou taille des arbres. Rien de plus qu’une utilisation ancestrale des savoirs, mais qui ont largement été dévoyés ou oubliés dans les productions actuelles.

Sous le Pommier est donc la première marque à proposer des jus de vergers de France à base de pommes absolument non-traitées. Et comme une preuve ne suffit pas, ils se sont engagés dans deux certifications : AgriConfiance® et bureau Véritas. L’une s’assure de l’engagement des intervenants dans les valeurs qu’ils promeuvent, la traçabilité totale, le produit « made in France » et l’engagement environnemental. L’autre assure que la démarche est bien maintenue et conforme à ce qu’elle a déclaré vouloir suivre notamment sur l’absence de toutes traces de traitements.

Sur le papier, c’est un bien beau projet. Alors en vrai, ça donne quoi ?

En partant à notre conquête, la coopérative « Sous le Pommier » nous propose trois produits (pour le moment). Côté design, une étiquette épurée, une bouteille en verre, bouchon recyclable. Conforme donc à la question de l’environnement.

Coté qualité ? Un indice, c’est un jus trouble. Comprenez qu’il n’a pas été filtré. Vous êtes donc sur un jus riche de ses vitamines et apports et donc au plus proche du naturel. Et les ingrédients ? On y trouve quoi dans ce jus ? Et bien regardez, pour ainsi dire que l’essentiel.

Une fois acheté, vous pouvez avoir un second indice, le nez. Quand vous ouvrez la bouteille et que vous testez l’odeur, c’est indéniablement fruité, mais pas chimique. Tout de suite l’eau vient à la bouche et on souhaite le déguster.

Une fois goûté, impossible de ne pas sentir la puissance, le fruit, la véracité du produit et de ne pas se rendre compte combien un jus de pomme classique offre une bien pâle palette à nos papilles. J’ai vraiment été conquise et j’espère que vous le serez aussi.

C’est donc un pari réussi haut la main, on peut le dire, tant pour la nature, que pour nous. Je vous invite sincèrement à les découvrir. Ils en valent le coup et le coût !

Précision : cet article est financé par moi-même. La coopérative ne m’a rien demandé. Je l’ai fait pour mon coup de cœur.

Pour découvrir leur site : Sous le Pommier

Pour découvrir la certification : AgriConfiance®

Pour découvrir : AgriConfiance®

Laisser un commentaire