FAQ, qui suis-je ?

Crédits Photos : L_Philippe via Vistaprint

Retrouvez ici quelques réponses aux questions que l’on m’a souvent posée au détour d’un cupcake ou d’un modelage. Qui je suis, pourquoi je fais ça, depuis combien de temps, dans quel but, les projets, l’avenir… Je vous parle ici d’un peu de tout.

Qui suis-je ? Vous l’aurez compris, je vis en Bretagne ! Jeune femme dans la trentaine, maman de deux jeunes enfants, épouse comblée et heureuse de vivre ! J’ai la chance de pouvoir vivre ma passion, même si parfois mon corps freine mes élans créatifs. J’ai été diagnostiquée en SED (Syndrome Elhers Danlos type hypermobile) en 2014. Pas évident de pouvoir cuisiner quand on se déboîte tous ses os tout le temps … Mais ça n’empêche pas ma créativité d’exister et ma volonté, de me faire avancer. La vie est pleine de joies, il faut en profiter !

Tu ne vends pas tes productions, pourquoi ? Parce que ma santé me l’interdit, au grand dam de certains qui aimeraient bien devenir clients ! Je ne pourrais soutenir la comparaison d’un professionnel travaillant à temps plein. Pour chaque petit évènement ponctuel auquel je peux participer, mon corps me le fait payer par des jours entiers sans pouvoir bouger. Le temps est mon ami, le rush mon ennemi. Mais ce n’est pas pour ça que je n’ai pas d’autres projets !

D’où te vient cette passion ? La cuisine chez moi est une histoire de famille. Certaines recettes que je vous livre ici sont des souvenirs d’enfance, de petites madeleines de Proust, inoubliables. Vous les partager, c’est un peu faire perdurer cette histoire. Quant à mes idées folles ? J’ai une imagination sans bornes, un palais développé et des envies culinaires tout le temps. Mes inspirations viennent de mes envies. Les possibilités sont infinies.

Quel a été ton parcours ? J’ai commencé mes études en hôtellerie quand un petit grain de sable a grippé tous les rouages de mon plan de vie. Je ne pouvais plus toucher un seul aliment à main nue. Réaction allergique. Fin de carrière signée. Après cela, j’ai appris avec le temps quels aliments m’enflammaient les mains et lesquels me laissaient relativement tranquille. J’ai eu d’autres diplômes en droit, en social et j’ai suivit mon bonhomme de chemin comme tout le monde. Des années plus tard, j’ai finalement repris la cuisine, corps et âme.

A la demande des gens qui ont pu goûter mes créations, j’ai finalement créé une page Facebook et un compte Instagram en 2018 . En Février 2019 j’achetais le nom de domaine pour créer mon site et vous faire partager tout cela.

Si je cuisine depuis très longtemps, je pâtisse en Cake Design depuis 2015, j’adore créer, reproduire, travailler sur mes projets.

Où peut-on croiser tes créations ? Je participe chaque année à un Festival dans ma ville, comme bénévole d’une association. Je pâtisse pour eux et c’est bien là, votre seule possibilité de goûter à ma cuisine directement. C’est aussi là, que vous pouvez voir mes créations de Cake Design de vos propres yeux.

Un repas chez toi ça ressemble à quoi ? Quand j’ai des invités, le choix du repas est toujours cornélien et bien souvent en trop grande quantité! Je multiplie et démultiplie les plats à ma table à chaque occasion ! Mon objectif ? Que les gens partent heureux et repus. J’adore cuisiner pour les autres et je ne suis pas prête d’arrêter. Alors bien sûr avec quelques précautions, mon allergie est toujours présente et ma santé me dicte le reste.

Et tes projets dans tout ça ? Et bien, je suis entrain de créer une bonne base de travail entre Facebook, Instagram et le site. Ici je vous partage donc mon plaisir de cuisiner d’un côté et mon évolution en tant que professionnelle du Cake Design de l’autre. Pour infos, j’ai encore une bonne dizaine de créations à vous montrer dont certaines sont déjà sur Instagram ! L’étape suivante sera de pouvoir évoluer vers des Masterclass avec la création de mon entreprise ! Mais chaque chose en son temps. Je n’y suis pas encore…

Pas de vente définitivement ? Vous êtes vraiment nombreux à être déçus, je le sais et vous l’ai dis plus haut. Ce n’est pas définitif définitif. Disons que si je veux vendre un jour, il me faudra m’associer avec un pâtissier de métier qui pourra suivre à la lettre mes recettes, avoir un labo, tout ça tout ça quoi ( pour en savoir plus ) Je n’en suis pas encore là.

Pour terminer j’aimerai vous dire que :  » Les grandes maisons se font par les petites cuisines », parce qu’il n’est pas nécessaire de faire de la cuisine gastronomique ou d’être un professionnel bardé de diplômes pour faire partager sa générosité, sa passion et sa joie !

Laisser un commentaire